Bulletin Phyto

 

 

BULLETIN PHYTOSANITAIRE

n°14/2018

période du 09 au 15 juillet 2018

 

 

 

 

 

 

Résumé

 

  • Persistance de la présence d’oiseaux granivores dans certaine localité de la vallée du fleuve Sénégal;

  • Début d’éclosion de sauteriaux OSE (Oedaleus senegalensis) et d’infestation d’iules dans certaines localités de Kaffrine ;

  • Situation relativement calme dans les autres zones de productions agricoles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

La situation phytosanitaire de cette semaine est marquée par la présence d’oiseaux granivores dans certaines localités des départements de Dagana et Matam. Les pluies importantes observées ses derniers jours au niveau de la zone centre ont favorisé l’éclosion de sauteriaux dans les arrondissements de Gniby (Kaffrine), Mabo (Birkelane)...

 

  1. SITUATION PHYTOSANITAIRE

 

  1. Oiseaux granivores

Malgré les efforts intenses consentis par les deux bases situés au niveau de la vallée du fleuve où le riz est en maturation pour la plupart des parcelles, on note la persistance de la présence d’oiseaux granivores dans les champs. Des traitements aériens et/ou par contact direct sur dortoirs ont été effectués au niveau des périmètres rizicoles de Mboubène, Kheune, Débi Tikété (du département de Dagana), Boynadji et Sinthiou Mogo (dans le Matam). Un total de 590 L de produit UL ont été pulvérisé en 20 sorties dans ces deux zones (490 L en 13 sorties dans le Dagana et le reste dans le Matam).

 

  1. Sauteriaux et Iules

On note un début d’éclosion de sauteriaux OSE dans la jachère et sur le mil, au stade L1 dans les localités de Mabo, Keur Kouny Peul, keur Kouny Wolof et Wanar (arrondissement de Mabo, département de Birkelane), Bountoume, Ndiaye, Kahi, Sikilo, Ngodiba (arrondissement de Gniby, département de Kaffrine) et dans quelques parties de la zone couverte par la base de Notto. Pour le moment, il n’est pas observé de dégâts majeurs sur les cultures.

 

Il est également noté la présence d’iules à une densité moyenne, concentrés sous les arbres (densité variant de 05 à 12 individus par arbre) dans les mêmes localités de l’arrondissement de Mabo. La poudre (Pyrical 5%) disponible au niveau de la DRDR de Kaffrine et de la base de surveillance et d’alerte a permis la prise en charge de ces infestations d’iules par l’utilisation d’appât empoisonné (poudre + son de mil).

 

  1. Autres zones

Compte tenu des prospections de surveillance qui ont été faites par les bases de Notto, Daara, Sokone et Nganda au niveau de leurs zones agroécologiques, aucune infestation majeure n’a été observée à part les oiseaux granivores au niveau de la vallée. D’où une accalmie est généralement notée au niveau des autres zones agroécologiques.

 

  1. PERSPECTIVES

  • Redynamisation et poursuite de la sensibilisation des CLVs,

  • Intensification des prospections,

  • Encourager la lutte commune entre la Mauritanie et le Sénégal.

 

RECOMMANDATIONS

  • Respecter les bonnes pratiques agricoles,

  • Au niveau paysan, diagnostiquer la présence de ravageurs sur les plantes,

  • Procéder à l’élimination des plantes présentant les signes d’attaques ou de ravageurs,

  • Procéder à une rotation systématique des cultures ou faire la jachère pour éviter la contamination des champs cultivés,

  • Redoubler de vigilance au niveau des zones endémiques de sauteriaux et de chenilles arpenteuse.